Trois parcours pédestres à Boult-sur-Suippe

A travers les bois, trois chemins de randonnée sont à découvrir dans la commune. L’occasion de parcourir le patrimoine, l’histoire et la nature des alentours de Boult-sur-Suippe d’une manière aussi agréable qu’inédite.

Type d'évènement

Tourisme & Patrimoine

Que cela soit en mode balade détente comme lors d’une randonnée pédestre, les promeneurs ont la possibilité de (re) découvrir les joyaux dont regorge la commune de Boult-sur-Suippe. Au coeur de la Vallée de la Suippe, trois parcours balisés de 4, 8 et 14 km s’étendent depuis la mairie bouquine jusqu’aux bois des environs. « La promenade est très agréable en été, notamment durant les périodes de canicule comme cette année en juillet car de nombreux arbres offrent de l’ombre aux marcheurs », rappelle Christian Thiebeaux, maire de Boult-sur-Suippe.

En début de balade, le circuit permet d’apprécier les particularités architecturales du village en déambulant dans les rues de la commune. « La boucle de 4 km, appelée le « renard » et tracée en jaune convient aux promeneurs souhaitant avoir un bref aperçu de ces parcours. Les plus téméraires peuvent s’aventurer sur le parcours rouge de 8 km, illustré par un chevreuil, ou celui de 14 km, en vert, dénommé « le lièvre », détaille l’élu. Mis en place depuis plusieurs années, ces chemins sont entretenus chaque année par la commune. Sans difficultés particulières, ils conviennent à tout type de promeneurs ou touristes de passage à Boult-sur-Suippe.

UNE RICHESSE ARCHITECTURALE

Pour guider les visiteurs, un plan détaillé est disponible au niveau de la place de la mairie. « Les parcours sont plats et ombragés pour la majeure partie, ce qui en facilite la traversée. A chaque carrefour, on trouve des marques aux couleurs des chemins », poursuit Christian Thiebeaux. Au départ de la mairie, ces trois circuits empruntent la rue du Canal, pour arriver au pied de la Pouplie, l’emblème pluricentenaire de la commune.

Sur quelques centaines de mètres, les promeneurs peuvent également admirer les quelques monuments classés historiques comme l’église Saint-Martin. Après avoir franchi le bras de la Suippe, les visiteurs tomberont nez à nez avec la seule et unique maison à colombage du village, considérée comme la plus ancienne de Boult-sur-Suippe. En empruntant le circuit rouge, on débouche sur l’ancien village de la Bricogne, avant d’arriver au lieu-dit la Bertha, un blockhaus utilisé par les Allemands pour tirer sur Reims pendant la Première Guerre mondiale.

Au croisement suivant, les marcheurs peuvent opter pour l’itinéraire jaune ou continuer le rouge qui mène sur une partie découverte à la Croix Sainte-Geneviève. Quelques pas plus loin, c’est cette fois la Croix-Saint-Martin, qui était autrefois une chapelle, que les amateurs de marche à pied peuvent découvrir. En fin de balade, le cours de la Suippe peut être longé au fil de l’eau avant qu’un joli moulin n’apparaisse aux yeux des promeneurs.

DES PARCOURS À OBSTACLES À VENIR

Pour agrémenter ces trois parcours pédestres, le maire de Boult-sur-Suippe annonce « des aménagements futurs d’obstacles et autres défis sportifs. Autant de challenges qui permettront aux promeneurs de rendre plus ludique leur balade ». Une manière aussi d’ajouter une note sportive à ces parcours qui retracent l’histoire de la commune et dévoilent son patrimoine et sa nature.